Membre d’honneur – Christophe Dreyer

Christophe Dreyer

Directeur d’établissements culturels français, coordinateur du CASNAV dans le sud du Haut-Rhin, enseignant de Français Langue Etrangère (FLE) et professeur des écoles

 

Dès l’entrée à l’université Lyon II à la fin des années 80, je me suis orienté vers la linguistique et la didactique du FLE pour ensuite enseigner la langue française aux non natifs d’abord en Jordanie, puis à Lyon, Taiwan et Strasbourg avant de devenir professeur des écoles en Alsace. Peu après, je suis parti en Chine pour mettre en place l’équipe pédagogique et l’offre de cours de la toute jeune Alliance Française (AF) de Nanjing puis ouvrir et diriger l’AF de Dalian avant de prendre la codirection de celle de Pékin. Je suis ensuite rentré en France pour enseigner pendant 3 ans dans une école primaire de Mulhouse, avant de repartir en Asie diriger les Alliances Françaises de Nagoya (Japon) et Guangzhou (Canton, Chine).  

Depuis septembre dernier, je suis rentré en France et je coordonne les activités du Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants allophones et des enfants issus du Voyage (CASNAV) ; fonction d’accueil des familles, de positionnement des enfants arrivants, de conseils aux parents, d’expertise pédagogique, de coordinations des classes UPE2A (Unités Pédagogiques pour Élèves Allophones Arrivants), de formation des enseignants, de coopération et de médiation.

M’étant tourné vers l’enseignement du FLE et ayant fondé un foyer bilingue (français-chinois mandarin), la question des différentes formes de bilinguisme et de l’interculturel constituent des points centraux de mon intérêt et de mon action. Dans le cadre de mes missions d’enseignement du FLE et de gestion d’AF, l’attractivité de l’apprentissage du FLE ou FLS (Français Langue Seconde) ainsi que la didactique au service de la montée en compétence permettant d’atteindre si possible le bilinguisme. En tant qu’enseignant, il a été de donner une place dans la classe aux langues et cultures d’origine des élèves afin de les encourager ainsi que leurs parents à pratiquer leur autre langue que le français.

Enfin, dans mon poste actuel, mon rôle est de faciliter l’accueil des familles et des élèves qui viennent avec la richesse de leur langue et culture maternelles pour leur permettre une acquisition du français la plus efficace possible. Les parents sont souvent démunis concernant la gestion de la place à accorder à chaque langue du foyer et les conseils pour permettre un développement harmonieux des compétences dans les langues en contact sont particulièrement utiles. L’Académie de Strasbourg propose également dans certains de ses établissements scolaires des sections bilingues majoritairement français-allemand du fait de la proximité géographique.

Dans les établissements culturels français à l’étranger qui sont de véritables creusets du multilinguisme tant par leurs équipes que par leur public, les pistes de travail sont nombreuses comme la mise en place de cursus en français complémentaires à la scolarisation en langue locale doit être, les rencontre, la programmation d’événements culturels mettant en jeu le plurilinguisme, etc.

Dans le cadre du CASNAV, la mission constitue elle-même, bien sûr, une action forte de soutien au développement du multilinguisme. Dans ce cadre, impulser la formation continue des enseignants de FLE pour leur permettre de monter en compétence sur le champ touchant au multilinguisme et à la didactique des langues ; avec des partenaires institutionnels, proposer des projets culturels mettant en jeu les langues d’origine et le français à destination des élèves mais aussi de leurs parents…