Dessine ton confinement : 135 dessins reçus pour une cérémonie finale haute en couleurs !

L’élève à besoins éducatifs particuliers scolarisé à l’étranger – dernier webinaire du cycle avec le CiFRAN
6 juillet 2020

Dessine ton confinement : raconte-nous, c’était comment ?

Afin d’encourager les tout-petits comme les ados sujets d’études, de soins et de bienveillance pour Be-Rise à exprimer par le dessin leur quotidien en cette période particulière, les acteurs de l’association ont mis en place un grand jeu de dessin international qui a fait le tour du monde en quelques semaines seulement.

135 dessins ont ainsi été envoyés à l’association, de la part d’enfants et d’adolescents qui comme nous en France, ont vécu ou vivent encore le confinement, et tous les changements que cette période peut entraîner.

Cet évènement a été pensé par Enrique Portier, professeur en Chine, qui l’a envisagé comme une opportunité pour chacun des participants d’exprimer et de partager leur représentation d’une situation impliquant dans leur imaginaire des notions variées dont certaines concrètes et d’autres plus abstraites. Celles de la santé, de la sécurité, de la mobilité, des relations interhumaines, de liberté, de discipline, de patience… Be-Rise a évidemment soutenu le projet d’Enrique Portier en collaboration avec la Société Andros.

Vendredi 17 juillet dernier, une cérémonie en visioconférence a finalement réuni participants, membres du jury et organisateurs pour une remise des prix haute en couleurs !

Les chefs-d’œuvre sont toujours visibles ici, et nous vous invitons à continuer de dessiner, et à nous envoyer vos œuvres sur l’adresse dessinenconfinement@gmail.com !

Replay de la cérémonie finale et virtuelle

Le replay de la cérémonie finale de « Dessine ton confinement » est disponible ici :

Les remerciements du jury

« Bravo à toutes et tous ! Vous avez fait preuve d’une magnifique imagination et vous montrez que, même confinés, vous parvenez à être libres et inventifs. J’ai été émerveillée par votre créativité ! Merci et bonne continuation. »

Hélène Degryse, depuis Amsterdam aux Pays-Bas

Christian Heinrich, depuis Schiltigheim en France.

« Chers participants, j’aimerais vous féliciter, vous avez fait un travail magnifique. Vos dessins sont splendides, vraiment j’ai adoré ! Je les ai trouvés beaux, touchants, émouvants, vous avez vraiment tous réussi à vous exprimer d’une manière très belle et très personnelle votre confinement, avec des messages très forts, d’espoir, d’entraide, dans ce moment si particulier. Je suis de tout cœur avec vous ! »

Adrien Payet, depuis la France.

« Un grand bravo à vous tous participants ! J’ai regardé vos dessins avec beaucoup d’attention, vous avez de l’imagination et du talent, vous pouvez être fiers de vous. Nous vivons une période compliquée et utiliser des crayons, des feutres, de la peinture pour vous exprimer, c’est un excellent moyen de vous échapper du quotidien, de raconter votre vécu et de partager vos émotions. Je vous félicite donc TOUS pour votre belle participation au concours de dessin : Dessine ton confinement. »

Mary Leclercq, depuis Shanghai en Chine.

Audrey Jason, depuis la Guadeloupe.

« Chers enfants, chers artistes, vous êtes nos enseignants ! Grâce à vos dessins, nous avons beaucoup appris. Tous vos dessins, sont comme autant de fenêtres merveilleuses ouvertes sur un imaginaire d’optimisme, souvent de jeux, parfois de conquête, de réflexion aussi, et toujours de lumière. Chacun de vos dessins nous a invité à regarder au-delà de nos inquiétudes pour considérer les vôtres, teintées de vos cultures, familiales ou nationales, et révélatrices d’un avenir prometteur. La pandémie n’est pas terminée, mais votre énergie, votre créativité est le gage que les rires et la joie sont toujours à l’horizon des épreuves. Bravo à chacun pour sa réalisation, bravo à tous pour votre participation collective, et dans ce moment de crise où il est de bon ton chez les éducateurs de déclamer ce qu’il fallait faire hier et ce qu’il faudra faire demain, j’appelle de mes vœux une pratique plus systématique du dessin dans nos systèmes scolaires, car, manifestement, cela fait du bien à tous ! »

Olivier Massé, depuis la France.

Nicolas Canonge, depuis la Chine.

« Je suis très heureuse d’avoir visionné les dessins et d’avoir voté pour ce concours, je souhaite à tous les participants de ce concours bonne chance ! Amitiés. »

Valentine Peyrot, depuis la Thaïlande.

Vanessa de Oliveira, depuis le Brésil.

« Je n’ai que des mots de remerciement à vous adresser. A travers vos dessins, vous avez partagé votre façon de voir les moments difficiles que vivent notre planète et les gens qui l’habitent. Montrer ses sentiments personnels de manière sincère est un acte de grand courage et de générosité que nous, adultes, devrions pratiquer davantage. Merci de partager votre sens de l’humour, votre créativité, votre imagination et votre spontanéité, mais merci aussi de partager vos peurs, votre ennui, votre désespoir et votre confusion. Picasso a déclaré : « Il m’a fallu quelques années pour apprendre à peindre comme les peintres de la Renaissance ; il m’a fallu une vie entière pour peindre comme les enfants ». »

Irène Velasco-Sánchez,
depuis Aix-en-Provence en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Buy the book now